Plan de réseau géographique
(et géo-schématique)


LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU PLAN DE RÉSEAU GÉOGRAPHIQUE

Une représentation qui permet d’apprécier les distances

La dimension géographique de ce plan s’exprime par la présence de rues, de cours d’eau, de parcs, de zones d’activité, etc. Tous ces éléments sont localisés de façon précise et les distances réelles sont respectées.

L’un des plus gros avantages de ce mode de représentation est donc de permettre d’apprécier les distances à l’aide d’une échelle.

Selon la configuration d’un secteur, le plan géographique pourra faire l’objet d’une anamorphose. Cette astuce graphique permet en effet d’adapter le territoire au format d’édition. Elle présente cependant l’inconvénient d’induire en erreur sur la notion de distance entre les lieux. Elle est donc à utiliser de façon raisonnée.

Une utilisation grand format

Pour être lisible, le plan de réseau géographique doit être affiché en grand format.

Si on souhaite représenter le réseau de transport sur des formats plus petits, on préfèrera une représentation schématique de la desserte.

DANS QUEL CAS UTILISER UNE ANAMORPHOSE ?

L’anamorphose peut s’avérer indispensable pour adapter la cartographie au format d’affichage.

Il est par exemple parfois nécessaire de rapprocher du pôle urbain les communes les plus éloignées du territoire.

Déformer une partie du territoire permettra de représenter de façon lisible la totalité de la desserte malgré un format d’affichage contraint.

Cependant, pour respecter l’adage de nos cartographes, « une bonne anamorphose est une anamorphose invisible ». Cela signifie que, pour être efficace, la déformation appliquée doit être imperceptible pour le lecteur.

COMMENT ET OÙ UTILISER LE PLAN DE RÉSEAU GÉOGRAPHIQUE ?

Le plan de réseau géographique s’utilise sur différents supports :

  • au format « plan poche », distribué aux voyageurs ;
  • à l’abribus pour montrer la desserte d’un territoire ;
  • sur posters affichés en agence commerciale ;
  • en téléchargement sur le site internet de l’opérateur de transport.

À noter que, sur un site web, le plan de réseau n’a pas la même fonction qu’un plan interactif.

Le plan de réseau montre l’intégralité du réseau mais n’a pas pour vocation de guider le voyageur.

Le plan dynamique, lui, permet à chacun de trouver une information très personnalisée, sans apporter cependant la vision d’ensemble.

Ces deux types d’outils sont donc complémentaires.

UNE ALTERNATIVE AU PLAN GÉOGRAPHIQUE : LE PLAN GÉO-SCHÉMATIQUE

Un plan géo-schématique est un plan sur lequel on a simplifié la représentation du réseau tout en conservant la géographie du territoire.

Les plans géo-schématiques permettent d’obtenir un compromis entre le réalisme d’une représentation géographique et la fluidité de lecture d’un plan schématique.

 

POUR ALLER PLUS LOIN…

 

Une question ? Un projet ?prenez-contact-avec-nous


En savoir plus

CTS
Strasbourg

SMPBA
Pays Basque Adour

UNIRESO
LÉMAN EXPRESS

Tangobus
Nîmes

MÖBIUS
Angoulême

CTRL
Lorient

scolaire
Lineotim Morlaix

TEC
Charleroi

Île-de-France
Mobilités

UNE QUESTION ? UN PROJET ?
VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

CONTACTEZ-NOUS

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉS PAR...



PLAN DYNAMIQUE

PLAN MIXTE / SPIDERMAP

PLAN DE RÉSEAU SCHÉMATIQUE