Développer la marchabilité de la ville
avec le plan piéton


Plan piéton : à quels enjeux répond-il ?

Pour répondre aux enjeux environnementaux, économiques et de santé publique, de nombreux projets de villes s’articulent autour de la volonté de renforcer la place du piéton dans l’espace rue.

Pour développer la marchabilité d’un territoire, les municipalités doivent convaincre et motiver les citoyens :

  • en rendant les voies publiques favorables aux circulations douces (rues propres, espaces piétonnisés, trottoirs élargis, etc.) ;
  • en offrant aux piétons la possibilité de se repérer dans leur environnement proche, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

Positionné dans du mobilier urbain, le plan piéton représente l’environnement immédiat de l’endroit où il est positionné. Il permet au piéton de trouver son chemin à tout moment. Il est un élément de réassurance essentiel.

Grâce à la présence des informations principales sur les transports, le plan piéton favorise l’intermodalité. Il permet de situer les stations de bus, de métro ou de tramway proches de soi.

Le plan piéton est un outil indispensable pour favoriser le développement de la marche dans une ville, dans une logique intermodale.

Des plans piétons géo-centrés et géo-orientés

Pour que chacun puisse visualiser son environnement proche et s’y repérer, chaque plan piéton est géo-centré (ou égo-centré) : le piéton, matérialisé par l’indication « Vous êtes ici », se trouve au centre du document.

Tous les plans piétons sont de plus géo-orientés : quand on regarde le plan, la partie supérieure représente ce qui est devant soi et la partie inférieure ce qui est derrière. Ce qui est à droite (ou à gauche) sur le plan est à droite (ou à gauche) de soi.

Pour permettre encore mieux le repérage, un plan piéton peut être enrichi d’incrustations en 3D (bâtiments remarquables, monuments…). Il peut également être réalisé intégralement en 3 dimensions s’il concerne un espace restreint.

Enfin, chaque plan doit être adapté au mobilier urbain sur lequel il est affiché : dos d’arrêt de bus, totem, horodateur, panneau…

Estimer son temps de parcours avec un plan piéton

Grâce à un cercle tracé sur le plan, le piéton peut estimer son temps de parcours. Le rayon du cercle représente la distance explorable en moins de 10 minutes depuis sa position.

Avantage collatéral positif de cette indication, chacun peut prendre conscience qu’en marchant, il est possible de parcourir des distances significatives en un temps raisonnable.

Une production automatisée de plans piétons

Pour inciter à la marche, il est indispensable de pourvoir les quartiers de nombreux plans. Présents à chaque arrêt de bus, les plans piétons doivent ensuite jalonner le parcours du marcheur pour le rassurer et lui apporter l’information au bon moment.

La production en grand nombre de plans géo-orientés et géo-centrés, tous différents, requiert une technologie avancée. Notre savoir-faire nous donne l’atout de pouvoir répondre à ces exigences.

Nous avons en effet développé une technologie propre qui nous permet, en exploitant les bases de données géographiques des transporteurs et des agglomérations (données opendata ou propriétaires), d’extraire automatiquement des plans orientés et de les adapter au format du support.

Vous avez un projet de réalisation de plans piétons ? Vous voulez en savoir plus sur la production automatisée de ces plans ? Contactez-nous !


En savoir plus

Totem piéton
MEL
(Lille)

Totem vélo
Vélib’
(Paris)

Plan de quartier 3D
Astuce
(Rouen)

UNE QUESTION ? UN PROJET ?
VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

CONTACTEZ-NOUS



Plan de proximité
plan de quartier

Plan vélo

Plan
de réseau